BAnQ logo. BAnQ logo. Archives

Recherche avancée - Recensement paroissial de Notre-Dame-de-Québec, 1818 (Mise à jour le 10 novembre 2018)

Présentation

Entre 1700 et 1850, la population de Québec passe de 2 000 à plus de 40 000 habitants. Jusqu'à la nomination en 1829 d'un curé pour la paroisse de Saint-Roch en 1829, seule la paroisse de Notre-Dame-de-Québec dessert les catholiques qui ont toujours formé au moins 60% des habitants de Québec. Administrer une paroisse aussi importante impose donc au curé la nécessité de se doter d'outils pour mieux connaître ses paroissiens. C'est pourquoi, à plusieurs reprises au cours des 18e et 19e siècles, le curé de la paroisse de Notre-Dame-de-Québec entreprend la confection d'un recensement nominatif.

Par le dénombrement de ses ouailles, il pouvait ainsi mieux les connaître, en établir le nombre, le lieu de résidence et les activités; évaluer la quantité de communiants et même s'attarder à leurs relations avec les préceptes et les obligations de la religion catholique. Ainsi, en 1792, le curé note que la femme du maçon Adrien Legris dit Lépine, du faubourg Saint-Roch, dit que son mari est ivrogne. Une de ses filles âgée, de 17 ans, serait prostituée et une autre de 10 ans n'a point été à confesse ni au catéchisme.

Dans certains cas, seuls les chefs de famille étaient énumérés; dans d'autres, tous les paroissiens catholiques étaient recensés. Les religieux des différentes institutions et congrégations de la ville sont généralement omis. Puisque les recensements de la paroisse de Notre-Dame-de-Québec se limitent aux paroissiens catholiques, tant francophones qu'anglophones, les non-catholiques sont présentés sommairement, voire omis. Les recensements effectués sous les auspices du gouvernement (1825, 1831, 1842, 1851) compensent cependant en partie cette lacune. Enfin, puisque les limites de la paroisse catholique débordaient la partie urbanisée de Québec, il n'est pas étonnant de retrouver des cultivateurs de la Canardière, de la Petite-Rivière Saint-Charles ou des zones plus rurales en direction de Sillery et de Notre-Dame-de-Foy.

Voici les différents dénombrements conservés dans les archives de la paroisse pour la période allant de 1700 à 1850 :

AnnéeTerritoire couvertContenuPublicationBase de données
1716Toute la paroisseTous les paroissiens (Quartier, rue, nom, prénom, situation familiale, métier, âge)André Lafontaine, Recensements annotés de la ville de Québec 1716 & 1744. Sherbrooke, s., 1983. 426 p. Travail admirablePRDH
1744Toute la paroisseTous les paroissiens (Quartier, rue, nom, prénom, situation familiale, métier, âge)"Le recensement de Québec en 1744", dans Rapport de l'archiviste de la province de Québec pour 1939-1940. Québec, Rédempti Paradis, 1940. P. 1-154; André Lafontaine, Recensements annotés de la ville de Québec 1716 & 1744. Sherbrooke, s. é., 1983. 426 p. Travail admirablePRDH
1761Habitants de la Petite-Rivière seulementChefs de famille seulement  
1792Toute la paroisseChefs de famille seulement (Quartier, rue, nom, prénom, métier, nombre de paroissiens, nombre de communiants, nombre de protestants)Visite générale de la paroisse de Québec commencée le 30 juillet 1792, dans RAPQ 1948-1949, p. 7-55ANQ
1795Toute la paroisseChefs de famille seulement (Quartier, rue, nom, prénom, métier, nombre de paroissiens, nombre de communiants, nombre de protestants)Visite générale de la paroisse de Québec commencée le 5 juin 1795, dans RAPQ 1948-1949, p. 57-105ANQ
1798Toute la paroisseChefs de famille seulement (Quartier, rue, nom, prénom, métier, nombre de paroissiens, nombre de communiants, nombre de protestants)Visite générale de la paroisse de Québec commencée le 15 mai 1798, dans RAPQ 1948-1949, p. 107-156ANQ
1805Toute la paroisseChefs de famille seulement (Quartier, rue, nom, prénom, métier, nombre de paroissiens, nombre de communiants, nombre de protestants)Visite générale de la paroisse de Québec commencée le 15 mai 1805, dans RAPQ 1948-1949, p. 157-212ANQ
1806Banlieue de QuébecChefs de famille seulementDénombrement de la banlieue de Québec en 1806, dans RAPQ 1948-1949, p. 213-214ANQ
1815Saint-Roch, faubourg Saint-Jean, Basse-Ville, Haute-Ville, Banlieue, Petite-Rivière et CanardièreTous les paroissiens (Quartier, rue, nom, prénom, situation familiale, métier, âge)Une transcription manuscrite est disponible sur microfilm et sur papier au Centre de Québec des ANQ (P40/8 et Z63/16)En cours d'informatisation (ANQ)
1818Toute la paroisseTous les paroissiens (Quartier, rue, propriétaire de la maison, nom, prénom, situation familiale, métier, âge)La Société historique de Québec a publié en 1976 une version photocopiée de ce recensement : Recensement de la ville de Québec en 1818 par le curé Joseph SignaÿANQ
1821Faubourg Saint-JeanRecensement détaillé  
1823Foulon, Canardière et Anse Saint-Michel; Liste des Irlandais de la rue Champlain; Recensement partiel des Anglais et des Irlandais de la Basse-VilleRecensement partiel  
1833Recensement des chefs de famille résidant le long du fleuve entre Sillery et la rue Sous-le-FortChefs de famille seulement  
1835Basse-Ville et faubourg Saint-JeanChefs de famille seulement  

Grâce à l'aimable collaboration de Monsieur le curé Jean-Marie Chamberland, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) a numérisé les recensements originaux de 1792, 1795, 1798, 1805, 1806 et 1818 conservés dans les archives de la paroisse. Parallèlement, madame Cécile Loutreuil-Tésio a informatisé avec empressement les cinq premiers (7 601 entrées); madame Claudette Laberge et so n mari monsieur Raymond Blanchette, se concentrant avec un enthousiasme qui ne s'est jamais démenti sur celui de 1818 (14 477 entrées).

L'ensemble des bases de données et des images est maintenant pour tous les chercheurs. Cette collaboration fructueuse entre institutions et entre employés des ANQ et bénévoles permet d'offrir aux chercheurs, et aux généalogistes en particulier, des outi ls qui complètent les données publiées par le Programme de recherche en démographie historique (PRDH) pour la période antérieure en 1800 et les données des recensements nominatifs de Québec en 1851, 1871 et 1901 éditées sur cédérom par la Société de Généalogie de Québec dans le cadre d'un projet impliquant plusieurs chercheurs de l'Université Laval. Grâce à tous ces outils, nous pouvons mieux connaître l'évolution de la ville de Québec et de ses habitants.

 

Monsieur Jean-Marie Chamberland, curé de la paroisse de Notre-Dame-de- Québec et Madame Cécile Loutreuil-Tésio

Monsieur Jean-Marie Chamberland, 
curé de la paroisse de Notre-Dame-de-
Québec et Madame Cécile Loutreuil-Tésio

 

Madame Claudette Laberge et son mari Monsieur Raymond Blanchette

Madame Claudette Laberge et
son mari Monsieur Raymond Blanchette

 


Rénald Lessard,
Centre de Québec de Bibliothèque et
Archives nationales du Québec